Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
*AIETVBLOG  #1W3BZINE MUSIC@L

*AIETVBLOG #1W3BZINE MUSIC@L

Menu
Mélanie Pain, interview filmée & session acoustique

Mélanie Pain, interview filmée & session acoustique

Copyright : Frédéric Petit - Reproduction interdite

Copyright : Frédéric Petit - Reproduction interdite

Ce sont les derniers jours de l'automne, l'air est encore doux, et je me fraye un chemin dans le quartier de Saint Michel, toujours aussi bondé, pour me diriger vers le Café Lapérouse. Je m'en vais voir la chanteuse Mélanie Pain, et je suis particulièrement impatiente de la rencontrer pour lui parler de son dernier album "Parachute" (Kwaidan Records/K7), publié le 21 octobre, que j'ai eu plaisir à chroniquer sur AIETV (pour pouvez relire la chronique ICI).

A vrai dire, je ne connais pas l'endroit. Je sais juste qu'il y a un piano et donc la présence du pianiste Gaël Rakotondrabe (Cocorosie, Hugh Coltman, Devendra Banhart), qui l'accompagne divinement bien sur son dernier album. Arrivée devant la devanture bleue, rococo à souhait, avec ses lampadaires en verre et ses panneaux en couleurs du siècle dernier, je réalise que l'entretien se fera dans un lieu d'exception. 

Un peu d'histoire (très résumée) sur ce lieu, ne fait pas de mal. La Maison Lapérouse  fut établie en 1766 par Lefèvre, Limonadier du Roi, qui transforma les lieux en un « Marchand de vin ». Situé entre la Place Saint Michel et le Pont Neuf, le Café Lapérouse devient un ancien hôtel particulier, racheté à un Maître des eaux et forêts de Louis XIV, qui connu son heure de gloire entre 1850 et 1950. Il a été à la fois  le symbole à lui seul de la plus haute gastronomie française (Auguste Escoffier « cuisinier des rois et roi des cuisiniers » y a pris les rênes des cuisines) Il est également un lien de réception, représentant le confort et l'art de recevoir, dans la plus pure tradition de l'élégance parisienne.

Il a été le rendez-vous incontournable du Tout-Paris littéraire (Guy de Maupassant, Emile Zola, Alexandre Dumas ou encore Victor Hugo, y avaient leurs tables) comme de très nombreux hommes politiques, comme Raymond Poincaré (les petits salons du Café permettant de tenir leurs réunions dans la plus grande des confidentialités). Plus proche de nous, l'élite internationale, comme le duc de Windsor, la princesse Margaret ou l'Aga Khan ont réservé leur table au 51 Quai des Grands Augustins, à chacune de leurs venues à Paris.

Mélanie Pain, interview filmée & session acoustique

Quand on franchit la porte du Café Lapérouse, on entre dans un autre monde. Découvrir la maison Lapérouse, c'est d'abord une très belle surprise : c'est un lieu où le temps s'est volontairement arrêté, l'architecture intérieure des lieux n'ayant pas été dénaturée. Mes yeux s'illuminent sur les boiseries, les fresques murales, les plafonds bas, qui dégagent une ambiance feutrée,  raffinée et chargée d'histoire… On s'imagine bien le restaurant où résonne encore le bruit des fourchettes (depuis bientôt 250 ans !), les couloirs où flotte aussi, comme un parfum, l'esprit de George Sand, de Victor Hugo ou de Gustave Flaubert.

Imaginez donc mon étonnement de pouvoir m'asseoir sur les canapés rouge vif du salon (qui ont accueilli d'illustres artistes du Tout-Paris) pour y retrouver Mélanie Pain, souriante en petite robe noire col blanc remonté et boutonné et Gaël Rakotondrabe en costume 2 pièces, tee-shirt noir, approchant déjà les touches noires et blanches du piano droit installé dans le restaurant.

J'avoue que filmer dans ces conditions est à la fois une chance mais aussi une difficulté. En effet, la maison Lapérouse se trouve à proximité d'un quai bruyant et très passant (avec pas mal de voitures à cette heure de la journée) et le lieu regorge de miroirs et d'objets qui reflètent chaque espace de la pièce. Bien plus que les questions, ce qui m'inquiète un peu, c'est de capter avec mes caméras les bruits ambiants et filmer les personnes en contrechamp qui tournent autour de moi, en particulier (private joke), pour ne pas le nommer, le photographe Frédéric Petit qui m'accompagne pour shooter ces précieux instants.  

Copyright : Frédéric Petit - Reproduction interdite

Copyright : Frédéric Petit - Reproduction interdite

Une fois les repères effectués, Mélanie et Gaël s'installent près du piano, selon mes indications, elle debout et lui au clavier. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir et constater la douce complicité qui unit la chanteuse et le musicien. La présence de Gaël Rakontodrabe lors de l'interview est très significatif de l'état d'esprit de Mélanie Pain qui assure la promotion de l'album. "Parachute" est avant tout une histoire écrite à deux mains, le papier et le clavier, et à deux têtes, les chansons et les notes. Il paraîtrait même inconcevable pour moi que chacun ne puisse s'exprimer sur cette aventure discographique, apportant chacun de leurs côtés leurs regards personnels sur la fabrication de cet album.

Et puis, je me fais aussi plaisir, sachant pertinemment, que le pianiste ne pourra résister, à un moment donné de l'entretien, à s'exprimer sur son instrument favori. A peine l'ai-je pensé et exprimé, que Gael Rakotondrabe se lance au piano, en attendant les premières questions, et exécute un morceau très connu de Nat King Cole, rejoint immédiatement au chant par Mélanie Pain. L'ambiance est posée, les artistes sont prêts, l'interview peut donc commencer ....

Après ces moments suspendus dans le temps, Mélanie Pain et Gaël Rakotondrabe se consultent pour tenter une petite session acoustique (qui n'était pas prévue à l'origine, qu'ils en soient sincèrement remerciés). Après avoir envisagé un autre titre de l'album "Rio", finalement, ils se mettent d'accord sur le single déjà disponible en streaming, "Comme une balle". Finalement, à la fin de la session, Gaël se remémore les notes de "Rio" et se lance dans une version instrumentale que nous avons captée.

Donc, on est très heureux sur AIETV de vous proposer ces petits bonus musicaux. C'est dire combien ces moments ont été sous le signe du partage, fructueux, ouverts, conviviaux et finalement bon enfant.

Frédéric Petit a conservé une trace photographique de ces instants chaleureux, que vous pouvez découvrir sur son site Web.

Découvrir ses magnifiques clichés ci-dessous  :

Photos Mélanie Pain par Frédéric Petit

Site Internet de Frédéric Petit 

Sa page Facebook

Je tiens sincèrement à remercier Mélanie Pain, Gaël Rakotondrabe pour ces précieux instants, Xavier Chezleprêtre (Attitude), l'équipe du label Kwaidan, et Frédéric Petit.

Copyright : Frédéric Petit - Reproduction interdite

Copyright : Frédéric Petit - Reproduction interdite

Mélanie Pain sera en concert le Mercredi 1er février 2017 au Café de la Danse à Paris (réservation disponible). Avec le groupe Nouvelle Vague, retrouvez Mélanie Pain le 8 Décembre à Paris au Flow.

Découvrez le premier single issu de l'album "Parachute", avec le clip vidéo de "Comme une balle".

Afficher l'image d'origine

Plus d'infos sur Mélanie Pain :  Twitter - Facebook - Site officiel