Chocolate Genius Incorporated "Swan songs", chronique

On pourrait croire que l’existence de Marc Anthony Thompson est une vie de privilègié . Il est né et a été elevé en Europe, a passé la plus grande partie de son existence en Amérique et est maintenant  installé à Los Angeles. Comme il se plait à le dire lui-même « il mange, il boit, il voyage, il dort à Paris et se réveille à New-York, il rencontre et joue avec ses amis, et paie son loyer grâce à ses chansons ».  

Connu en Amérique (il a fait une tournée avec Bruce Springsteen, a sorti 2 albums sous son nom propre, entre autres), dans le milieu artistique d’avant-garde à NYC  depuis les années 80 et autant dans le milieu de la musique de film et du théâtre (il a été perçu comme un moment comme le nouveau Lenny Kravitz ou Terence Trent d’Arby de l’époque), Marc A. Thompson n’est pas un artiste comme les autres. C’est avant tout un créateur ecclectique et un jongleur de mots qui écrit comme il respire, qui fabrique des chansons comme d’autres font du pain. Il  s'affranchir des étiquettes, il se plaît à détourner les codes musicaux, il aime à changer de style et de répertoire. Ces différents changements d'atittude restent pourtant sincères et authentiques et il ne soucie guère du qu'en dira-t-on.

 
 

Ce serait trop simple de s’arrêter à ces images, car CHOCOLATE GENIUS INC. n’est pas le projet égoÎste d’un musicien en mal de création, mais plutôt un collectif ingénieux (d’où le mot Génius, je suppose) de musiciens renommés et de tous bords, et pas des moindres (dont son ami le guitariste Marc Ribot ou Meshell Ndeogeocello), avec lesquels  Marc. A. Thompson a partagé sa musique au gré de ses rencontres dans sa très longue existence d’écrivain, artiste musicien. 

 

Et plus précisément, le projet musical de CHOCOLATE GENIUS INC.. est bien plus lié à vie intime de Marc Anthony Thompson qu’à une simple envie de fabriquer des albums. Sa magnifique chanson « My Mom » décrit la déchéance de sa propre mère vers la folie, son enfermement qui sera en grande partie à l’origine du premier album du projet de CHOCOLATE GENIUS INC.  « Black Yankee Rock ». Malheureusement la suite logique, est l’album paru en Octobre 2010 « Swan songs » en France sur le label NO FORMAT. Ce qui, littéralement signifie des chants funèbres, qu’interprètent Marc Anthony Thompson après le décès de sa mère. C’est un homme perdu, vulnérable, qui se met à nu dans ce surprenant album où chaque mot semble comme autant d’épines qui lui piquent le cœur. Dans la voix, il fait penser à du Lou Reed, voire à Leonard Cohen. 

Cette âme d’écorché vif, cette sensibilité à fleur de peau se lit, se transmet à l’écoute de cet album, dont il dit qu’il sera le dernier d’une trilogie. La vie n’a pas de sens sans sa terminaison, et c’est sur ce douloureux constat que porte la musique de Marc A. Thompson  au travers de mélodies poignantes, d’ambiances evanescentes, d'émotions et de sonorités au ralenti, des chansons d’un indéfectible amour pour sa famille « She smiles », « Enough for you » « Mr Wonderful » mais aussi l'exil "Polanski". Il s’attache aux choses organiques et vit au jour le jour, depuis que justement la mort lui a pris ce qu’il avait de plus cher. Cette espèce de survivance lui font ressentir les instincts basiques de l’existence comme les plus nécessaires bien au-delà du processus de création des chansons.

 
 

On pourrait même dire qu’elles sont un prétexte pour assouvir ce besoin extrême d’écrire et il est à ses yeux « plus songwriter que singer » comme il l’explique dans la chanson « How I write my songs ».  Il réussit pourtant une sincère  et subtile alchimie musicale qui s’étend du blues par petites touches mélées à quelques traits d’électro, un son pop virant au  folk acoustique, qui donne une écoute facile mais tellement privilégiée de cet opus  aux sonorités originales et hypnotisantes.

 

Chocolate-Genius-Swansongs reference

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet amateur de vins français et de nourriture (il adore faire la cuisine) est actuellement en tournée dans toute la France et démarrera ses concerts par le Festival Chorus des Hauts de Seine dès le 24 mars 2011 à 13h (Esplanade de la Défense Magic Mirrrors), en faisant un crochet attendu par le Café de la Danse à Paris le 7 avril prochain. 

Retour à l'accueil