Holy Two, l'interview filmée

Holy Two est un jeune duo lyonnais, que j'ai repéré lors de leur participation au Prix Ricard S.A. Live Music 2014 et pour lequel j'ai eu un coup de cœur. J’ai été immédiatement emballée par leur musique électro-pop épurée avec les tubesques Wild Nights ou La Tal et au point de les mettre directement dans mon top ten des artistes à retenir avant même leur sélection (méritée) au Prix Ricard Live, où ils ont été finalistes parmi 1.152 candidats au dispositif !

Dans la vie, il y a une fille, Elodie (chant, clavier) et un garçon Hadrien (chant, guitare, beatmaker) en couple à la ville, qui sont surtout des étudiants, d'à peine une vingtaine d’années, en école d’architecture à Lyon. Coté scène, le duo s’est formé il y a à peine un an, et comme beaucoup d’artistes, ils se sont fait la main sur des reprises acoustiques (d'abord en violoncelle-guitare) puis décalées sur leurs synthés, dans des genres musicaux  assez différents (Kavinsky, Phoenix, Woodkid, Roy Orbison ou ... Bon Iver).

Au-delà de leur très jeune expérience musicale, ce qui les caractérise aussi, c’est qu’ils ont su très rapidement trouver une belle identité musicale minimaliste mais visiblement efficace. Assembler voix-guitare-synthés-samples en écoutant les Strokes (plutôt une très bonne influence musicale), écrire et autoproduire par le financement participatif un premier opus de 9 titres (pas un EP de 3 ou 5 titres mais 9 !) en à peine 9 mois et retenir l’attention du microcosme parisien est un déjà sacré défi en soi qu’ils ont su relever avec brio ! A ne pas en douter, ils ont vraiment une belle étoile sur leurs têtes bien faites.

P1020781

Il restait à découvrir ces petits surdoués en Live, ce fût chose faite aux 3 Baudets à Paris (relire le live report ICI). Autant dire qu’ils ont fait plus qu'une très bonne impression, ils ont confirmé tout le talent évident qu'on entendait sur leur premier album et surtout ils ont su conquérir un public parisien réputé difficile. Depuis, Holy Two s’applique à faire un parcours sans faute, en étant choisis par le Ricard SA Live Session pour ouvrir pour les Two Bunnies In Love (Lauréat 2014 du Prix Ricard) et pour le groupe Stuck In The Sound au Ninkasi le 23 avril prochain, puis, il y a peu en faisant partie de la sélection 2014 des Inrocks Lab (qui compte d'anciens lauréats CQFD comme Owlle, Spleen, Cascadeur, Syd Matters, Cocoon entre autres) ! 2014 s'annonce comme une grande et belle année pour ce duo aérien …

holy-two-concert-ninkasi.jpg

Autant de bonnes raisons de vous les présenter en interview, et découvrir un duo sur lequel il va falloir compter dans les mois à venir. C’est aux 3 Baudets qu’Holy Two a bien voulu répondre à mes questions. C’est un duo charmant, qui vous accueille avec le sourire, beaucoup de fraîcheur et de naturel, alors qu’ils sortent de leurs balances, après un long trajet Paris-Lyon, pour assurer leur première date parisienne. Ils abordent l’entretien de façon très détendue (sans se laisser perturber par l’environnement un peu bruyant de l'endroit où il a lieu), ils répondent sans détour, souvent en même temps (comme des jumeaux qui se connaissent parfaitement) et sont très enthousiastes et surpris qu’on puisse s’intéresser à eux et à leur musique.

En bref, des jeunes gens très recommandables que le blog suivra de près. D’ailleurs, on espère très sincèrement les voir se produire plus souvent à Paris et en particulier dans les festivals cet été. Il ne vous reste plus qu’à vous faire votre propre idée, en allant les voir bientôt sur scène, que ce soit à Lyon, Bordeaux, Besancon ou à Paris .... 

concerts HT

 

Plus d'infos sur Holy Two sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/holytwomusic. Découvrir leur musique sur leur page Soundcloud LA . Leur premier album "Holy Two" est disponible sur les plateformes de téléchargement légales.

album

Retour à l'accueil