Focus du Jour : Jake Isaac

On l’a découvert ….

En allant voir un concert de Bernhoft à Londres le 27 novembre 2014 au 02 Sheperds Bush Academy, Jake Isaac assurait la première partie du chanteur Norvégien. A son entrée sur scène, ce grand gaillard noir athlétique dégage une énergie et un charisme dévastateurs en s’accompagnant uniquement d’un petit clavier et d’une guitare acoustique. En à peine une chanson, il entraîne tout le public avec lui, qui appplaudit à tout rompre, chante à tue-tête et en redemande. A la première écoute, Jake Isaac nous séduit avec sa voix rauque, ses accents entraînants et sa folk pop décomplexée.

 

Ce que l’on sait du chanteur

Jake Isaac est un compositeur interprète originaire du Sud de Londres. Il a sorti son dernier EP « War Child » le 28 Juin 2013  à Glastonbury , qui est entré directement au Top 10  iTunes UK. Son EP révèle un vrai talent, une richesse mélodique, une vraie fraîcheur, du flamboyant « Hope » aux mélodies énergiques de « War is our name ». Il annonce des influences musicales à la fois folk comme Paul Simon, soul comme The Temptations, et blues comme Ray Charles. Il a annoncé sa première tournée le 28 novembre 2013 au Royaume-Uni après un été riche en événements qui comprenait en particulier la très convoitée scène « Other stage » à Glastonbury. Il annonce ce 1er janvier sur les réseaux sociaux la sortie de son premier album à paraître « Where We Belong » le 23 février 2015.

Focus du Jour : Jake Isaac

Dans sa musique, on a aimé …

C’est avant tout son premier EP 4 titres «Back to you» (sorti le 28 Octobre 2013 et autoproduit par Jake lui-même) qui mérite d’être écouté dans son intégralité. On a aimé l’énergie dégagé par « Long Road » comme un cheval au galop et certainement pour signifier que la route est bien longue vers le succès et la réalisation de ses aspirations. On aime la douceur des mélodies Folk des titres comme "Still" (un petit bijou) et "Cold Stone Heart", une certaine urgence appuyée par une rythmique et des percussions qui tambourinent comme un cœur echevelé sur la chanson « Have it all ». Il a une voix reconnaissable, grave, qui fait du bien et qui fait penser à Benjamin Clementine, la théatralité en moins et le naturel en plus. 

 

Son second EP 6 titres « War Child » (paru le 28 juin 2014),  un cran au-dessus, est encore plus touchant et prometteur. Le premier titre "Never Leave" vous prend aux tripes dès l’introduction au piano, qui annonce un très beau featuring avec le chanteur très en vogue au Royaume-Uni, Josh Record. « War is our name », malgré un thème difficile, est une belle chanson avec une mélodie énergique imparable. « A Day to Live » fait la part belle aux percussions, tandis que « Hope » est à mon sens le plus beau titre de l’EP. Jake Isaac y livre ses pensées plus intimes et personnelles, le violoncelle qui entoure le clavier apporte  une belle profondeur et une vraie sensibilité  à ce titre. « Carry You Home » avec un featuring de Jp Cooper est une belle ballade qui met en valeur ces deux voix si différentes et mélange habilement Folk et Soul. L’EP se termine par le titre remasterisé et plus long de « Long Road ». 

Focus du Jour : Jake Isaac

Si l’on devait résumer la musique de Jake Isaac, c’est un mélange des genres surprenant :  des mélodies épurées, subtiles et profondes, des ballades piano/guitare acoustique sublimes entre Folk et Soul, enfin des compositions  percussives qui laisse percevoir un potentiel pop, sur la voix rauque et enjôleuse de Jake. Difficile d'y rester insensible. A mon avis, une musique qui devrait trouver sa place en France comme elle le fait au Royaume-Uni. Simplement, petit à petit sans crier gare, avant de s’installer durablement dans votre playlist préférée.

 

Son actu

Pour le découvrir, je vous invite à écouter le titre « Long Road » et à regarder son dernier clip vidéo du même nom. Il a annoncé ce 1er janvier sur les réseaux sociaux la sortie de son premier album à paraître « Where We Belong » le 23 février 2015 sur le label d’Elton John aux côtés d’artistes comme  James Blunt.

Focus du Jour : Jake Isaac

Comme il vient à peine d’être signé par le Rocket Man, Elton John, il y a fort à parier que vous entendrez parler de lui, comme il l’a fait auparavant pour un certain Ed Sheeran … En attendant une éventuelle date dans nos contrées françaises, si vous êtes un habitué des traversées de la Manche comme moi, vous le retrouverez certainement très bientôt sur scène à Londres en 2015 (on vous tiendra au courant).

 

Les indispensables

Les EP « Back to you » et « War Child » sont disponibles, sur les plateformes digitales légales.

 

 

Plus d’infos : Site officiel / Facebook / Twitter / Youtube

 

En écoute :

Retour à l'accueil